Retour

William Kentridge - More Sweetly Play the Dance

Au cours des trente dernières années, l’artiste sud-africain William Kentridge (né en 1955), a acquis une reconnaissance mondiale grâce à ses grandes installations poétiques et critiques, qu’il développe au travers de plusieurs médias : film, animation, dessin, musique et théâtre.
Les dessins au fusain et collages qu’il photographie en séquence et transforme en images animées sont caractéristiques de son œuvre.

L’expérience sud-africaine de William Kentridge, pendant et après l’apartheid, inspire profondément son travail, qui explore le lourd passé de son pays natal au travers d’images poétiques et expressives.

More Sweetly Play the Dance est une procession qui se déroule sur plusieurs écrans s’étirant du sol au plafond sur 40m.
L’installation enveloppe le spectateur. Elle montre une caravane de dessins qui s’animent et de danseurs filmés composant différentes figures d’une danse macabre. Des malades avancent lentement, appuyés sur leur pied à perfusion ; des prêtres se déplacent presque gaiement en portant des couronnes mortuaires ; des colonnes de personnages défilent, traînant des sacs ou des cadavres. Toute la procession est menée par une fanfare.

L’œuvre évoque à la fois un cortège religieux, un joyeux défilé, un flux de réfugiés. Le motif de la procession devient ainsi le symbole du mouvement, du processus politique, de l’activisme et du cours de l’histoire.

Cette installation est issue de la collection de Maja Hoffmann / Fondation Luma.