Retour

ALTERED EARTH : Arles, ville aux images en mouvement

ALTERED EARTH de Doug Aitken aborde quelques-unes des questions essentielles de notre temps à propos de l’art et de notre ère numérique.

Le projet se compose d’éléments distincts mais interconnectés :

- une œuvre contemporaine dans le prolongement de l’Earth art,

- une installation d’images en mouvement spécifique à un site – la topographie de la Camargue autour de la ville d’Arles,

- une application à télécharger, conférant ainsi à l’œuvre d’art le don d’ubiquité.

« La Camargue est un paysage mystérieux et envoûtant, doté d’une beauté brute et d’un caractère unique. Dans cet environnement, les oiseaux migrateurs se réapproprient les bunkers allemands

et le Rhône s’élargit jusqu’à la Méditerranée révélant de vastes salines à fleur d’eau.

ALTERED EARTH n’est pas un documentaire : c’est un projet qui explore une interprétation kaléidoscopique du paysage moderne… »

– Doug Aitken

Depuis les années 1990, Aitken a apporté à l’installation vidéo cette possibilité extraordinaire qu’est l’expérience non linéaire à travers des environnements immersifs à écrans multiples.

Ce genre d’architecture liquide est utilisé pour les projections vidéo dans la région d’Arles, avec des séquences qui ne sont ni totalement documentaires, ni purement fictives, développées à partir des caractéristiques de l’environnement local. En se déplaçant autour de l’installation construite à la manière d’un origami et en l’observant dans différentes configurations, les spectateurs peuvent échafauder leurs propres récits à partir de ce qu’ils voient sur les écrans.

L’application crée de nouveaux liens entre ces parties, permettant aux utilisateurs de se déplacer d’un écran à l’autre, changeant en permanence le cours du récit. Des tensions intéressantes naissent entre la représentation d’une géographie lointaine et les différentes couches de fiction dans l’œuvre d’art.

À travers ce projet, Aitken propose une nouvelle notion de « spécificité à un lieu », qui reflète notre rapport à la géographie locale et globale à l’ère numérique et qui crée un nouveau genre de carte.


Vidéo : ALTERED EARTH de Doug Aitken