« L'esprit de notre projet est de faire en sorte qu’il soit un activateur du tissu artistique, culturel, écologique, social et économique d’Arles et de la Camargue, dans le delta du Rhône en Méditerranée, à travers un échange et une connexion continue avec le monde et son évolution. »

Maja Hoffmann

Expositions

DO WE DREAM UNDER THE SAME SKY

Cuisine collaborative gratuite tous les jours de 17:30 à 19:30.
Présentations gratuites de l’œuvre tous les jours à 11h30 et 14h30.
Conçue comme un abri en plein air fait de bambou et d’acier, cette installation de l’artiste Rirkrit Tiravanija et des architectes Nikolaus Hirsch et Michel Müller, comprend une cuisine à ciel ouvert, un jardin d’herbes aromatiques et un lieu de restauration partagé où le public vient manger, boire et se détendre au sein d’un environnement convivial.

Gilbert & George:
THE GREAT EXHIBITION (1971-2016)

A l’aide d’images grand format dont l’intensité iconographique a parfois choqué, ce duo crée des fresques sociétales provocatrices sur le sexe, l’argent, le communautarisme, la religion. Plus de 80 œuvres exposées permettent de revisiter la société anglaise des années 70 aux années 2000, et d’appréhender l’œuvre globale de Gilbert & George tout en révélant l’audace de leurs créations au cours des 50 dernières années.

L’exposition Gilbert & George : The Great Exhibition (1971-2016) est produite par Luma et le Moderna Museet. L’exposition bénéficie du soutien de Parfums Christian Dior.

Pipilotti Rist - Pixel Forest

Présentée pour la première fois en France, Pixel Forest est l’une des œuvres les plus récentes de l’artiste Pipilotti Rist. Des milliers de LED plongent le spectateur dans une vidéo en trois dimensions. En marchant dans cette forêt de lumières, les murs alentour semblent disparaître. La vidéo est utilisée comme une source de lumière qui se fond dans l’espace et brouille les lignes entre objet, environnement, image et lumière.

Arthur Jafa - APEX

Arthur Jafa, réalisateur et artiste visuel acclamé par la critique, présente son film APEX (2013) pour la première fois en France. Ce film de 8 minutes, rythmé par une musique envoûtante, offre un scénario où différentes histoires inspirées de la culture afro-américaine prennent une dimension universelle.

Amar Kanwar - Such a Morning

Connu principalement pour ses films documentaires, Amar Kanwar conte toutefois ici l’histoire moderne d’un célèbre professeur de mathématiques qui met subitement fin à sa carrière et se retire à l’écart du monde. A bord d’un wagon de train abandonné, il débute un voyage épique fait de découvertes au cœur même de son intériorité et de l’environnement au sein duquel le scientifique évolue.

Lily Gavin : Une histoire avec Vincent

Pendant 8 semaines, Lily Gavin a photographié sur 35mm et 120mm le tournage du prochain film de Julian Schnabel, À la porte de l’éternité, qui retrace la vie de Van Gogh à Arles. Ses photographies argentiques nous font découvrir le monde recréé de Van Gogh tel que Schnabel l’a imaginé et tel que Gavin l’a perçu.

Et aussi au Parc des Ateliers

Dior, The Art of Color

Cette exposition présente les travaux des Lauréats, des mentions du Jury et du vainqueur du Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents 2018. Les travaux de ces jeunes artistes issus des plus grandes écoles internationales d’art et de photographie ont été distingués par le Président du Jury Peter Lindbergh, photographe et cinéaste, accompagné des membres du Jury, Maja Hoffmann, Présidente et fondatrice de Luma Arles, Simon Baker, Directeur de la Maison Européenne de la Photographie et Claude Martinez, PDG et CEO de Christian Dior Parfums.

Les Rencontres d'Arles

Chaque été, depuis près de cinq ans, Luma invite le festival international de photographie Les Rencontres d’Arles à rejoindre le programme présenté au Parc des Ateliers. Luma Arles est heureux d’avoir contribué à définir et à soutenir le Prix Découverte de 2002 à 2016. Elle poursuit dorénavant son soutien aux Rencontres d’Arles à travers le Luma Rencontres Dummy Book Award initié en 2015.

Paul Fusco, Rein Jelle Terpstra & Philippe Parreno
The Train, le dernier voyage de Robert F. Kennedy
Le 8 juin 1968, trois jours après l’assassinat de Robert F. Kennedy, son corps était transporté dans un train funéraire de New York à Washington. The Train se penche sur cet événement historique à travers trois travaux distincts : des photographies couleur de Paul Fusco prises depuis le train funéraire ; des photographies et des films amateurs réalisés par les spectateurs eux-mêmes et rassemblées par l’artiste hollandais Rein Jelle Terpstra ; une reconstitution par l’artiste français Philippe Parreno du voyage du cortège funéraire. Faisant dialoguer des œuvres à la fois historiques et contemporaines, cette exposition puissante et multidisciplinaire éclaire d’un regard nouveau un moment-clé de la culture américaine et de la mémoire.

Ann Ray
Les Inachevés – Lee McQueen
Ann Ray a rencontré Lee McQueen en 1996 alors qu’il venait d’être nommé directeur artistique de Givenchy. Une amitié immédiate va les lier et pendant 13 ans, jusqu’à sa mort en 2010, Lee McQueen va laisser Ann Ray tout photographier : préparatifs, défilés, moments d’intimités. 35 000 photographies argentiques sont issues de cette relation de confiance. L’exposition Les Inachevés – Lee McQueen propose une plongée dans l’univers de celui que l’on a longtemps considéré comme l’enfant terrible de la mode, mais qui était surtout un poète visionnaire et un talentueux homme d'images.

Expositions de l’Association du Méjan

L'Association du Méjan et les Éditions Actes Sud proposent trois expositions au Magasin Électrique : Prune Nourry “La destruction n’est pas une fin en soi” où l’artiste présentera une série de photographies ainsi que son Bouddha ; 100 Portraits, extraits de la Collection Antoine de Galbert, une sélection de cent portraits, dont environ 80 photographies mais aussi quelques dessins, peintures, sculptures ou vidéos ; Frédéric Delangle & Ambroise Tézenas “Des Sneakers, comme Jay-Z, Portraits et paroles d’exilés”.

100 Portraits - La Collection Antoine de Galbert
Antoine de Galbert, fondateur de la maison rouge à Paris, collectionne depuis une trentaine d’années. Bien qu’il ne se considère pas « collectionneur de photographies », un grand nombre d’images sont venues enrichir sa collection au fil du temps. L’exposition présente une sélection de plus d’une centaine de portraits de sa collection, surtout des photographies, mais parfois aussi des dessins, des peintures, des sculptures et des vidéos.

Prune Nourry – La destruction n’est pas une fin en soi
L’artiste Prune Nourry présente une série de photographies et sculptures, ainsi que son Bouddha monumental créé l’an dernier pour le Musée national des arts asiatiques à Paris. Les photographies de la plasticienne sont à la fois des récits de voyages, de rencontres inédites entre ses sculptures et les passants dans la rue, la trace imprimée de son projet artistique mené en Inde et en Chine autour du thème de la sélection du sexe de l’enfant ; mais en sus de la photographie document de l’œuvre, ces Images sculptées – puisque c’est ainsi qu’elle les appelle – sont aussi la capture et la mise en lumière du processus de création qui fait oeuvre à part entière, là où l’image laisse apparaître de la matière, allant de la terre au lait… Voyage, itinérance, c’est au tour du Bouddha géant de Prune Nourry de fouler de nouveaux territoires.

Frédéric Delangle et Ambroise Tézenas
Des Sneakers comme Jay-Z, portraits et paroles d’exilés
« Au centre de premier accueil de la Porte de La Chapelle, à Paris, un soir d’hiver, Zaman – un jeune Afghan arrivé en bermuda et en tongs après avoir marché seize mois depuis Kaboul – a demandé si, par hasard, dans le tas de tennis usagées qui lui étaient présentées, nous n’aurions pas plutôt une paire de baskets « pas moches », des sneakers… comme celles de Jay-Z. Le projet est parti de là. Peu de temps après, nous étions deux photographes, un vidéaste et quatre bénévoles d’Emmaüs Solidarité réunis autour d’une mission simple : celle d’en savoir plus sur le rôle de leurs vêtements, ces vêtements qu’ils portent et qui ont appartenu à d’autres. Ce qu’ils représentent pour eux. En quoi ils dénoncent, trahissent, protègent (et pas juste du froid et de la pluie). Ils ont chacun choisi une tenue parmi les vêtements proposés dans le vestiaire et ont pris le temps de nous expliquer pourquoi : pourquoi ces chaussures, cette forme de pantalon, cette couleur de veste ? Et puis de poser. »

À venir

Picture Industry : une histoire provisoire de l’image technique, 1844–2018

Luma a le plaisir d’annoncer l’exposition Picture Industry : Une histoire provisoire de l’image technique, 1844-2018, un projet majeur explorant la riche histoire de l’imagerie reproduite mécaniquement, du XIXesiècle à nos jours. Organisée par le plasticien et théoricien Walead Beshty, l’exposition compte plus de trois cents œuvres et objets d’environ cent contributeurs, et comprend des photographies, des médias, de la peinture, du dessin, de la vidéo, des collages et des installations. Une collection considérable de livres et de magazines

Offprint Paris

Offprint est un projet de soutien aux éditeurs indépendants et expérimentaux dans les domaines de l’art, de l’architecture, du design, des sciences humaines et de la culture visuelle. Produit par Luma depuis 2015, il est activé sous différents formats à Londres, Paris, Milan et Arles.

Offprint Paris, salon contemporain d’édition indépendante, présentera pour cette 9e édition une sélection exceptionnelle de 130 éditeurs internationaux d’avant-garde.

La liste des éditeurs participants et les informations pratiques seront annoncées prochainement sur cette page.

Pour participer au salon, veuillez nous écrire à application@offprint.org